Interview « Fatal Fan » – Sophie

Qui es-tu ? Nom (ou ton pseudo FB), âge, profession…

Moi c’est Sophie, 35 ans, je suis secrétaire. J’habite à côté de Mâcon en Bourgogne. Je partage ma vie avec Nicolas mon mari, et nous avons 3 enfants à nous deux. Fan d’Indochine depuis toujours tous les deux, les concerts sont notre bulle d’oxygène à nous; nous avons sillonnés les routes, passé des heures à attendre sur un trottoir et fait des rencontres incroyables. Depuis quelques années les Fatals sont venus chambouler un peu (beaucoup) nos Indo-habitudes.
 

Comment et quand as-tu connu les Fatals Picards ?

Les Fatals la 1ère fois c’était en 2011 ou 2012 je sais plus. Un pote nous dit « samedi y’à un groupe sympa les Fatals Picards, qui passe au festoch du village, venez on y va » …. On s’est retrouvés sous un chapiteau merdique sous une chaleur pas possible. J’étais pas préparée à ce genre de concert, moi qui sortais de mes concerts d’Indo propres et bien organisés … Depuis chaque date que nous pouvons faire on les fait, et c’est toujours des moments extra.
 

Qu’est-ce qui t’a fait accrocher ?

Je suis sortie du 1er concert comme si j’étais passée dans une essoreuse ! J’ai pas aimé du tout, limite Poupou me faisait peur et j’avais rien compris aux paroles… Mais mon homme avait accroché sur l’énergie qu’ils dégageaient, alors nous sommes retournés les voir quelques temps après. Entre-temps j’ai écouté les albums. Au fur et à mesure que j’apprenais à les connaitre, j’ai aimé les textes, l’humour, l’énergie en concert mais surtout je crois que c’est la sincérité qu’ils ont que j’aime le plus. A chaque fois t’as l’impression d’aller voir des potes en concert, c’est simple sans prise de tête, tu passes un vrai bon moment et l’ambiance est toujours géniale dans le public.
 

Quelle est ton anecdote la plus galère autour d’un concert des Fatals Picards?

On a jamais eu de « galère » autour d’un concert. Néanmoins je garde en mémoire la date de la Cigale en 2015, avec les attentats quelques semaines avant. Je crois que c’est le concert qui m’a le plus marquée émotionnellement.
 

Quelle est ton anecdote la plus mémorable autour d’un concert des Fatals Picards?

Je dirais que c’est cet été, où nous avons décidé un peu à l’arrache d’aller au festival de Tronget. Pas de possibilité de faire garder notre plus petit (5 ans) alors on l’a emmené avec nous. Hyper content de partager ça avec nous forcément. Je lui avais fait faire pour l’occase un tee shirt avec écrit « Quand je serai grand, je serai Paul Léger ». Durant le concert Paul s’est adressé à lui, mon fils étant tellement fier ! A la fin, on a réussi à attraper Paul juste avant qu’il ne parte et mon loulou à eu sa photo avec lui … C’était un super moment d’émotion pour nous et lui.
 

Si tu ne devais retenir qu’une seule chanson, quelle serait-elle ?

Noir(s) sans hésiter, elle nous représente je trouve, amoureux du rock et nostalgiques de nos années de jeunesse, et sur scène franchement elle est terrible !
 

Allez, on sait bien que tu les aimes tous, mais c’est lequel ton préféré, et pourquoi ?

Je suis pas vraiment originale, mais mon préféré c’est Paulo. Pour ma part ça a vraiment été de la haine à l’amour avec lui, car comme je l’ai dit, la 1ère fois que je l’ai vu je me suis dit c’est quoi ce type …. J’aime beaucoup sa façon de parler, son humour of course je trouve qu’il a toujours les mots justes. J’aime beaucoup ce qu’il dégage en fait, le chanteur de rock gros dur alors qu’en fait il est plein de tendresse et sincérité. J’adore quand il dédicace ses chansons à sa femme ou sa fille, je trouve ça extrêmement touchant.
 

Quelle citation d’un de nos 4 garçons te conviendrait le mieux ?

Euh là je sais pas… je passe !
 

Pour conclure, qu’est-ce qui fait de toi un(e) fatal fan ?

Le nombre de concerts, de kilomètres ou le fait que je connaisse les chansons par coeur, ou aussi que maintenant j’aie un tee shirt des Fatals !!! Non je crois que ce qui fait de moi une fan, c’est surtout que je me retrouve vraiment dans leurs morceaux qui me touchent et qui m’accompagnent au quotidien. Que ça aille bien ou pas, il y a toujours une chanson des Fatals qui va avec mon humeur.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.